Archives

Non, non Maman de Ouf est toujours là, je ne vous oublie pas…

Unknown-1les enfants ! Et un peu de silence, s’il vous plait.

Ma vie en ce moment est un peu comme ce blog… un terrain rempli d’aventures et de découvertes, où il n’y a plus trop de rythme et de repères. Il faut dire que faire ce que je fais à presque 40 ans, avec trois kids pas très grands, pour beaucoup je-suis-une-warrior… Mais j’avais envie de changer, alors je m’en suis donnée les moyens… et je suis tout bonnement épuisée !

Pour ceux qui sont un peu assidus, vous avez sans doute compris que l’an passé 2016-2017 (et oui, quand tu deviens maman d’un + de 3 ans, tu parles en année scolaire), j’ai préparé avec sérieux et assiduité le CRPE (Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles) dans le cadre d’une reconversion. Ras le Bol de la com’ ! MAMAN DE OUF CHANGE DE CARRIERE, DE VIE, DE METIER…DE TOUT… EN FAIT !

Mes enfants sont ravis de cette décision, mon métier et mon quotidien leur parlent.

J’ai bossé pendant 8 mois comme une ouf et vraiment comme une ouf de ouf pendant 4 mois…. Bref, après avoir fourni des tonnes d’ efforts et des sacrifices,  gratté 100 kg de papiers de révision, et vidé 4 bics bleu, 1, 5 bic noir, 0,75 bic rouge et 0,75 bic vert, rose, violet plus tard…

Le verdict est tombé : Admise.

images

Et voilà qu’à peine 6 semaines après, je suis devenue chef d’une surcussale de 29 personnes au sein d’une GE de 700 personnes (sans compter le collège et le lycée) de Paris… Oups, Maman de Ouf , chef d’entreprise !
Quand on est maîtresse, on est à la fois policière, chef d’orchestre, infirmière, détective à la recherche du bonnet perdu, chef de projet, chanteuse, conteuse, birthday planner, assistante sociale, en plus d’être la pro de la pédagogie Montessori, Faure, Freinet et de l’éducation bienveillante !

Je suis ravie, mais mon année actuelle est très différente et les exigences sont grandes ! Je cours après le temps : entre mes enfants, ma maison, mon mari, mon école, ma fac à mi-temps, mes préparations de cours et mes stages d’observations, je n’ai pas une minute à moi…

« - Bah, oui, mais Maman de Ouf, tu as toutes les vacances quand même ? Alors, ça va, tu as du temps !

- Les Quoi ? ah oui, les trêves, où je n’ai plus que 3 élèves de niveaux différents à gérer pendant une classe verte à temps plein… où je dois préparer des dossiers ou des oraux pour la fac et des plans de travail pour l’école… Oui, j’ai des vacances ! Et d’ailleurs, avec mon nouveau salaire, je vais aller aux Caraîbes tiens ! Oui, j’ai plein de vacances, c’est un des avantages indéniables et hyper pratiques quand on est mère de famille, il faut le reconnaitre. Mais croyez moi, cette année, j’ai pas l’impression de souffler pendant les congés. Ce n’est pas du tout reposant de jongler entre 3 Petits de Ouf qui cherchent à t’accaparer et les cours à préparer ! A Noël, ça a été très compliqué. Je pense qu’à l’avenir, les petits de Ouf iront chez leurs grands-parents ou au centre de loisirs deux jours pour que je bosse vraiment, puis je les rejoindrai. 

Bref, je m’égare…

Je voulais juste vous dire que pour mener à bien ce choix professionnel, j’ai besoin de temps  ! Du temps, j’en trouve la nuit en empiétant sur les heures de sommeil… mais c’est du temps que j’ai en moins pour blablater sur ce blog… mais il fonctionne encore !

Alors continuez à commenter mes posts, à liker mes réseaux sociaux, à me questionner, à me parler de vos découvertes pour que je creuse !

 

L’enfant du milieu…

UnknownCela fait un moment que je voulais vous parler d’un sujet plus personnel issu de mes observations sur le comportement et la réaction des enfants selon leur place dans la fratrie. Même si on ne choisit pas le nombre de ses frères et soeurs, ni l’ordre de son arrivée, je pense que certains places sont plus « faciles » que d’autres…. Continue reading

J’ai parfois hâte d’être à ce jour où…

images-1Quand je passe 3 heures de mon aprèm à ranger les jouets qui traînent, à aspirer miettes et compagnie, puis passer la serpillère deux fois pour bien décoller les tâches incrustées, à plier du linge, à laver les traces de doigts sur les portes des placards et les carreaux… Et qu’en rentrant du tennis avec papa, les Petits de Ouf ont tout resali illico rien qu’avec un minus goûter…  Ca me met dans une telle colère et oui, j’aimerai avancer le temps et que les Petits de Ouf soient plus grands !

Et là m’accordant une pause blog au lieu de réviser (pas bien), je lis un billet d’une cop’s blogueuse sur les saturations éphémères de mamans… ça m’a fait tilt : je ne suis pas la seule, mais personne n’en parle vraiment ! J’ai eu envie d’en parler (juste pour me faire du bien, parce que l’écrire, ça me soulage) !

Pourquoi ai-je souvent envie que mes enfants soient plus grands et pourquoi n’arrive-je pas à profiter du moment présent, de ce moment – qui va si vite passer- où les enfants nous font voir la vie avec leurs yeux naïfs et pleins d’amour ? Pourquoi n’arrive-je pas à, comme Papa de Ouf me le conseille et me le rappelle, à profiter des enfants chaque jour afin de les rencontrer vraiment tels qu’ils sont et non comme j’aimerai qu’ils soient. Pourquoi parfois, ai-je envie de les laisser sur place (de les donner) et de m’en aller quelques heures ? Pourquoi avoir des enfants n’est pas que du bonheur ?

Continue reading

L’Uvestérol D retiré du marché

unknown-1Le 21 décembre 2016, un nourrisson de 10 jours est décédé suite à l’administration d’une dose d’Uvéstérol D et 24 heures plus tard, cette vitamine est retirée des ventes.

Je tiens tout d’abord à m’associer à la douleur des jeunes parents en deuil. Les mots me manquent pour leur transmettre mon soutien et mes pensées et si j’ai envie d’en parler aujourd’hui, ce n’est pas pour alourdir leur douleur mais pour protester haut et fort…

Comment peut-on mettre sur le marché un médicament dont la façon dont on l’administre peut avoir des conséquences graves – voire létales –  ?

Continue reading

J’ai pas le temps, J’ai pas le temps

unknown-1Voilà, tout est dit, mon billet est fini !

Bon, pour vous faire plaisir, vu que cela fait 3 semaines que je n’ai rien posté, je vais être un peu plus bavarde.

On m’a souvent demandé ce qui change quand on a trois enfants ? A cette question, j’ai souvent répondu  » ben, par rapport à 2 enfants, pas grand chose… » En fait, le truc qui change vraiment, c’est l’accélération de la vie, vraiment encore plus !

Avant, quand j’étais petite et ado, je trouvais le temps long. Je trouvais qu’à partir du 1er décembre, le temps mettait du temps à arriver aux saintes fêtes, je trouvais qu’il fallait attendre ultra longtemps avant les grandes vacances etc..

Mais aujourd’hui, à la tête d’une tribu de 3 loupiots et d’un mari de ouf, je cours, je stresse, je cours, je stresse… Je ne souffle jamais et parfois, comme aujourd’hui, je fatigue !

Chaque jour, je perds un temps de dingue :

  • en négociations enfantines « Non, Alban, tu ne prends pas la balle orange, toi tu as la bleu. donc arrêtes de te disputer » ou « Ecoute, Gaspard aujourd’hui, on met ton très beau pantalon bleu pour que tu sois mignon-mignon (mais surtout on met celui-lç parce qu’il est propre) et demain si tu veux on mettra le vert (Urgent : pensez à le laver pour demain » ou « Venez vous moucher, maintenant » qu’on répéte 10 fois à chaque enfant (action réelle : 1 minute par enfant, en réalité 20 minutes pour les deux).
  • en rangement de la maison (des jouets, de la cuisine et des habits essentiellement)
  • en répétition des interdits et des consignes de la maison

Je passe mon temps à courir du supermarché à un site d’achat online, de ma buanderie à mon bureau, de l’école à la crèche… Un rythme effréné et là, ce 1er décembre, je me dis « Noël, c’est demain, et je n’ai encore rien fait, rien préparé ». Oulala.

images

On s’en sort forcément mais toujours à l’arrache, au dernier moment ! On emballe les cadeaux d’anniversaire une heure avant de l’offrir, on remplit le frigo quand il ne reste qu’un pot de moutarde sur la clayette, on coud un nom sur un vêtement neuf à minuit la veille de la rentrée… Bref, vous voyez le topo !

Je dis « On » parce que j’ai une chance de Ouf d’avoir un mari de Ouf, plutôt hyper actif, multi-tâches, qui s’occupe des enfants et un peu moins souvent de la maison (disons qu’on ne gère pas les mêmes choses), mais il en fait beaucoup… Quand il est là, je sens la différence.

on ne glande pas, on ne glande jamais, même l’été.
Chaque jour, c’est une course contre la montre… Qu’est-ce que Louise de Ouf va manger ce soir ? et les Petits de Ouf ? et nous ? Aurais je le temps d’étendre la machine avant de partir ?

Et mon boulot dans tout cela ? Il va falloir que je carbure en bossant jour et nuit pendant les 5 prochains mois, sinon, bah, je vais le regretter.
Donc les choses sympathqiques, les déj avec les copines, les cinés, les apéros etc… viennent après tout cela.

Je suis de nature organisée, enfin j’étais de nature organisée car, aujourd’hui, je ne sais plus si c’est toujours le cas.

Ce matin, j’ai pensé (ô miracle) à sortir les calendriers de l’Avent. Ils sont les mêmes : 2 calendriers Légo pour pas avoir de jaloux, de conflits et de prises de tête tout le mois de décembre pour savoir qui a eu le chocolat hier et qui doit ouvrir la porte ce matin…  J’ai fait au plus simple : LES MEMES (c’est peut-être dommage mais ça marche).

img_3515

Calendriers de l’Avent Lego des Petits de Ouf

img_3516

1er jour !

J’ai beaucoup de sujets en tête à écrire et à poster sur Maman de Ouf, mais chers lecteurs, il va falloir que vous soyez patients. Je vous parlerai bientôt de :

  • petits plats gourmands chez Carrefour pour les bébés élaborés par le chef Ghislaine Arabian que Louise de Ouf et moi-même devons tester !
  • premiers coups de pédales de Gaspard sans petites roues
  • coloriages dinosaures qui s’animent comme un dessin animé
  • du concept des lettres au Père-Noël que l’on fait chez nous.
  • des produits crèmes anti-sèches pour bébé Klorane
  • du vin sans alcool pour la grossesse
img_3518

Petits plats de Ghislaine Arabian – Carrefour Baby

Ça fait un moment que j’envisage SÉRIEUSEMENT de faire des menus à l’avance… à aimanter sur le frigo pour un gain de temps en préparation du diner et en optimisation des courses (je sais exactement de quoi j’ai besoin) … J’en ai déjà fait mais j’ai tenu 2 semaines et après, j’ai arrêté. Dommage, parce que c’est pratique, vraiment. Donc, bonne résolution avant l’heure, je me suis procurée des menus de la marque Mémoriak (adaptée aux mères débordées comme moi), il n’y a qu’à remplir la grille avec un stylo et dresser en parallèle dans la partie basse de la page la liste de courses… Deux clics plus tard, son panier OOShop est rempli et le tour est joué.

capture-decran-2016-11-30-a-17-24-53

Mon bloc notes menus Mémoniak

Ce que personne ne nous dit quand on est enceinte, c’est qu’être Maman, ça prend beaucoup, beaucoup, énormément de temps (et de l’énergie) en choses futiles.

Tout prend plus de temps : partir en promenade, dîner, s’habiller… On ne sort plus comme cela en deux secondes, non, parce qu’il faut négocier, imposer à votre bambin de mettre un manteau et sa cagoule et ses gants et que NON, cette fois-ci, on ne prend pas le vélo… Bref, 10 minutes pour mettre un manteau…

Et ce genre de trucs mis bout à bout sur une journée, c’est du temps en moins pour faire des choses plus agréables comme lire pénard dans son canapé (lire ? je crois que je connais ce mot,  Un cana-Quoi ?… ah, oui je vois le meuble qui sert de bateau pirate et de tatami selon les heures).

Je prends conscience en ce dernier mois de l’année que plusieurs fois par jour, je dis « désolée, j’ai pas eu le temps de… » et cette course poursuite contre le temps m’épuise.

On essaye de profiter quand même en ne chargeant pas trop nos week-ends. On se dit aussi que vu la vitesse à laquelle le temps file, en moins de deux,  l’ouragan de la gestion de petits en bas-âge va s’éclipser pour laisser place à la tornade de l’adolescence avec des squats dans le salon et des retours tardifs de nuit (où je pense que je ne dormirai pas vraiment tant que je n’aurai pas entendu la porte d’entrée se fermer)…

Chaque chose en son temps… et du temps pour chaque chose….

En tout cas, moi je sais ce que je vais demander au Père-Noël :  du temps !

Du temps pour glandouiller, pour Papa de Ouf, du temps pour souffler et pour nager, pour lire, pour danser DU TEMPS …

 

Mon bébé va à la crèche !

unknown-1C’est top, on a réussi à avoir une place en crèche à Paris ! J’ai tout donné pendant mon congé parental pour essayer d’avoir une place et ça a marché… qu’est ce qui a marché, je ne sais pas, mais ça a marché…

Après la réception de la lettre de la mairie, la visite de la crèche, Papa de Ouf et moi étions comme des dingues… Une place en crèche, à Paris… Incroyable.

Mais aujourd’hui, c’est différent !

Continue reading

Découverte de céréales « anti-gaspi » de Carrefour

IMG_2531Maman de Ouf n’est ni une « bio », ni une « no gluten » addict,  Ici, on essaye de manger sain, locavore et éventuellement faire des économies et réduire nos déchets pour agir sur la planète, enfin quand on peut !

Les magasins Carrefour lance une initiative anti-gaspillage que je trouve intéressante et que j’ai envie de relayer. Il lance une gamme de céréales « anti-gaspi » qu’on a testé. Voici ce qu’on en pense.

Continue reading

Un morse dans le métro

imagesMaman de Ouf est enceinte de 5 mois, Maman de Ouf a un gros ventre, un ventre bien rond, un ventre qui se voit, Maman de Ouf a un ventre qui dépasse de son opulente poitrine de grossesse :-) et cache presque ses pieds… Bref, Maman de Ouf est physiquement bien enceinte et est aussi grosse qu’un morse… Maman de Ouf travaille encore et Maman de Ouf doit prendre le métro le matin et le soir pour aller bosser… Continue reading

Première fois au club Med en famille : repos et détente assurés !

Parce que Papa et Maman de Ouf étaient bien usés,

Parce que Papa et Maman de Ouf ne voulaient pas à avoir à gérer les courses, la cuisine, le rangement, des tâches ménagères…

Parce que Maman de Ouf est enceinte,

Parce que Papa de Ouf voulait faire du sport,

Parce que les Petits de Ouf voulaient passer des vacances avec nous,

Parce qu’on voulait ne pas avoir à gérer le programme de la journée des enfants !

Continue reading