Petits conseils avant de partir aux sports d’hiver avec des petits enfants

Suivez moi

images-1

 

Si vous vous tâtez à partir au ski avec ou sans enfants, si vous cherchez une liste de matériel à prévoir, si vous voulez ne rien oublier pour affronter les sommets, ce billet peut vous intéresser.

 

 

 

Alors, partir une semaine au ski,  avec ou sans enfants ?

AVEC :

Depuis l’âge de trois ans, Alban et Gaspard de Ouf ont été inscrits à l’ESF et ont passé leurs « médailles » les unes après les autres… et aujourd’hui, à 5 et 7 ans, ils skient bien, voire très bien… et c’est le paradis. On arrive à skier l’aprèm tous ensemble sur les mêmes pistes, quelles que soient leurs couleurs !

Unknown

Donc oui, aller à la montagne avec ses enfants c’est top ! Les enfants prennent l’air pur toute la journée tout en faisant du sport et dorment d’un sommeil très profond la nuit ! A nous, les batailles de boules de neige, les bonhommes de neige, la luge, l’observation des progrès des enfants, des sauts des surfeurs, une piscine post-pistes… C’est top, ça soude la famille et tout le monde souffle !

Si vous vous tâtez, partez à 3, 4, 5 !

 

SANS : Si vous êtes les heureux parents d’un moins de 3 ans et que vous voulez skier, ne l’amenez pas… à moins que vous ayez assez d’argent pour mettre le pitchoune à la garderie des neiges (très chère).

 

AVEC mais en connaissance de cause :

Après dites-vous bien que nous, les-De-Ouf -que-rien-n’arrête, avons passé quelques moments un peu compliqués à la montagne, car oui, les enfants (petits) au ski, ça peut être la galère : Ils ne savent pas s’habiller, ils ne portent pas leurs skis, ils sont crevés et/ou affamés après une matinée passée à l’ESF, et une fois arrivés à l’appart, ils ne veulent faire que de la luge, celle-là même qu’il faut remonter plusieurs fois de suite en haut de la pente alors que vous – parents – n’avez plus d’énergie et rêvez d’un bon thè ou café, etc… et pour peu qu’il neige ou tempête, là, c’est la colère assurée… Donc tout cela, vous risquez de l’avoir vous aussi… Mais les très bons moments prennent le dessus. On a passé plusieurs demi-journées à la montagne sans skier pour les initier et leur faire aimer la NEIGE !

On ne regrette pas le sacrifice, car c’est tellement plus facile d’apprendre à skier à 3 ans qu’à 30 ans. Pour eux, avoir des skis aux pieds est tout naturel !

Et là, après 3 semaines galères par enfant (piou-piou, ourson, flocon), c’est top. On skie ensemble et dans la bonne humeur.

 

AVEC mais de manière cool !

Soyez à l’écoute de la fatigue de vos enfants : s’ils sont fatigués, rentrez. S’ils ont froids, rentrez, s’ils ont faim, faites une pause Lion, Mars, Twix… (oui, je sais c’est un encas diététique ment pas top, mais une semaine par an, c’est permis) qui va leur redonner de l’énergie, S’ils sont mouillés, rentrez. Et skiez avec eux sur des pistes de leur niveau pour qu’ils aient le goût. Les enfants veulent voir leur parents pendant les vacances, donc l’autre demi-journée, skiez avec eux et amusez-vous !

 

Quel équipement faut-il prévoir ?

Les Petits de Ouf sont bien mordus des pistes, et je pense que c’est en parti dû au fait qu’on a veillé à ce qu’ils n’aient pas froid !

Voici ce que je prévois par enfant :

-        2 legging/collants de ski (sans pieds)

-        2 paires de chaussettes de ski

-        2 tee-shirt techniques

-        2 pulls en laine

-        1 polaire

-        1 paire de gants ou moufles

-        1 combinaison deux pièces : 1 manteau et 1 salopette. La combinaison intégrale n’est pas hyper pratique (et en général c’est moche)

-        1 casque d’une bonne marque (ils le gardent plusieurs années)

-        1 masque de très bonne qualité (ils le gardent plusieurs années)

-        1 paire de lunettes de soleil

-        1 paire d’après-ski

-        1 col ou 1 passe-montagne

La plupart de l’équipement des Petits de Ouf est de la marque Décathlon, les vêtements sont top (sauf les casques et les masques). Donc n’allez pas chercher plus loin : Décathlon à fond, cela reste imbattable en rapport qualité-prix. En revanche pour les casques et les masques, prenez du matériel haut de gamme.

IMG_5231

Casque Bollé – Masque Cébé

Alban de Ouf a un casque Bollé très confortable avec pas mal de mousse à l’intérieur de la coque, réglable (donc il dure plusieurs années) et de bonnes accroches pour le masque.

Gaspard de Ouf a un casque Décathlon premier prix (qui est nul). Celui de Gaspard n’a pas de mousse au niveau des oreilles et du coup, il ne tient pas chaud quand il y a du vent.  Bref, si vous optez pour l’option achat d’un casque (plutôt que location – pour éviter les poux), je vous pousserai à choisir une bonne marque.

IMG_5241

Bollé – Décathlon – Cébé – Cairn

IMG_5242

Les masques de face

 

 

 

 

 

 

 

Pour les masques, même recommandation : prenez du haut de gamme !

Gaspard de Ouf en tombant s’est fait des plaies sous les yeux avec le plastique rigide du masque premier prix Decathlon… Du coup, on lui a acheté en station un masque Cairn avec une bonne mousse et un anti-buée… utilisable en tout temps : soleil, neige, brouillard. Le masque est tellement confortable que Gaspard ne skie qu’avec lui.

IMG_5226

Le nouveau masque de Gaspard

Alban a eu en cadeau un masque Artic de la marque Cébé de couleur turquoise avec les verres aux reflets multicolores (Alban kiffe qu’on ne voit pas ses yeux). Grâce à son système anti-buée et sa mousse bien épaisse, je pense que ce masque est ultra confortable : Alban n’a pas voulu le quitter qu’il vente, neige ou qu’il y ait un grand soleil, pour skier ou luger :-) ! Alban dit que le masque lui tient chaud !

IMG_5243

Le nouveau masque d’Alban de Ouf

Et l’année prochaine, j’équiperai Louise de Ouf d’un bon masque et d’un bon casque… Elle récupérera la combinaison de ses frères. Alban de Ouf aura besoin d’une nouvelle combi’. C’est un vrai budget, le ski et l’équipement de ski.

Avant-dernier conseil avec la fin de ce billet : Auparavant, je partais au ski avec en plus de cette liste ci-dessus, plusieurs tenues de ville… mais maintenant je prends juste un pantalon et un haut par enfant pour le trajet et c’est tout. Car en fait, ils passent leur vie en collant, en combinaison ou en pyjama. Et de toute façon, si vous ressortez le soir dans la station, vous verrez vous habillerez les enfants en combinaison… alors ne vous chargez pas pour rien.

Et pour finir : Pour les 3, 4, 5 ans (jusqu’au niveau flocon), si vous pouvez embarquer une 2ème salopette et 2 paires de gants, c’est pas mal… parce que mine de rien, ils tombent beaucoup et sont vite mouillés (sans compter les accidents de pipi pendant le cours, même pour des enfants propres depuis longtemps). Avoir une 2ème combi’ permet de les changer afin qu’ils n’aient pas froid.

Allez, tout schuss !

 

 

Suivez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>