Les problèmes ORL, les yoyos, suite et fin.

Suivez moi

Unknown

Un yoyos en bleu et le schéma de l’oreille !

Si vous m’êtes fidèle, vous avez dû lire les différents posts sur les problèmes auditifs des Petits de Ouf. La perte d’audition, la pose de yoyos de Gaspard, puis celle d’Alban. C’est pas mal d’inquiétude sur le coup, l’opération, l’anesthésie générale etc… Mais au final quel soulagement. Les colères d’Alban se sont stoppées net avec les yoyos (l’ORL m’a confirmé que cela pouvait être lié), moins de rhumes, moins de gêne au quotidien pour eux… bref, on ne regrette pas et on est convaincu du résultat.

Autant Gaspard a gardé ses yoyos une dizaine de mois, autant Alban les a gardés presque 2 ans… Ce qui un peu long. L’ORL envisageait une 2ème opération dans l’autre sens pour lui retirer… avec greffe de peau du nombril sur le tympan pour le refermer….

C’est dire si j’espérais que les yoyos tombent seuls. Pour ne pas retourner à l’hôpital ! Par chance, pour une fois, Alban de Ouf m’a obéi et Pouiff les yoyos ont été éjectés et l’audition est parfaite.

Je sais que la pose des aérateurs transtympaniques est un stress pour les parents et encore plus pour les enfants. Même si cette opération est l’une des plus fréquentes en France !

images-1

Le mystère de l’aérateur transtympanique

 

Pour vous aider à expliquer à votre chérubin,  le déroulé de l’opération et le pourquoi il va avoir des yoyos, j’ai découvert un album bien sympa « Le Mystère de l’aérateur transtympanique ». Ce livre est l’histoire d’un petit éléphant qui entend mal à cause d’une otite séreuse. Après plusieurs traitements via des lavages de nez et des gouttes, l’ORL décide de lui poser des yoyos. On plonge dans les différentes étapes de l’intervention, l’anté et post opératoire.

Un album tendre, rassurant et amusant ! Les illustrations à l’aquarelle sont très réussies et nous embarquent dans l’aventure médicale de ce jeune éléphant.

 

IMG_4748

IMG_4747

Otto le rhino, Hippo l’anésthésiste et Mlle Gazelle : la bande de médecins

 

En tout cas, pour les De Ouf, nous irons voir le docteur Jacques Grison moins souvent – prochaine visite au printemps – et c’est tant mieux… Les enfants adoraient y aller parce qu’ils ressortaient toujours avec un ou deux bonbons chacun. Mais, moi, maman de Ouf qui fait (faisait) toutes les conduites, j’en suis bien contente d’espacer les visites !

Hier, nous sommes allés à la piscine et Alban a pu se baigner sans bouchons, bandeau, bonnet ! Quelle liberté pour lui !

 

Informations pratiques
Le mystère de l’aérateur transtympanique
de Christophe Gaillard et Marine de Fombelle
Le Faune éditeur. 13 euros.
 

 

Suivez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>