L’enfant du milieu…

Suivez moi

UnknownCela fait un moment que je voulais vous parler d’un sujet plus personnel issu de mes observations sur le comportement et la réaction des enfants selon leur place dans la fratrie. Même si on ne choisit pas le nombre de ses frères et soeurs, ni l’ordre de son arrivée, je pense que certains places sont plus « faciles » que d’autres….

  • Celle de l’ainé, même si il « ouvre »toutes les portes au travers ses faits et gestes. Chaque étape est magique et est au centre de tous les regards : les premier pas, première dent qui bouge et tombe, premier dessin, premier coup de pédales sans petites roues à vélo…
  • Celle du Benjamin : Parce qu’il est le petit dernier, il attire l’attention des parents A chaque étape franchie, les parents doivent faire leur deuil « Bouh, mon bébé n’a plus de couches », « bouhbouh, mon bébé sait lire… »
  • Et puis y a celle du milieu, du cadet… la place pas facile… Pas facile parce que inconsciemment, les parents ont tendance à être moins attentifs, moins admiratifs et je pense que sincèrement, les enfants le ressentent. L »enfant est un peu comme le jambon, dans un croque-monsieur, compressé entre les 2 tranches de pain :-)

Du haut de ses 5 ans (dans quelques jours), mon Gaspard de Ouf me fait prendre conscience régulièrement via ses sauts d’humeur, via son insistance que :

  1. il est encore petit. 5 ans, c’est l’âge intermédiaire des petits-grands. On est assez grands pour faire des activités de grand mais sans sieste, en fin de journée, on s’écroule ou on devient ch***
  2. il cherche à attirer notre attention pour avoir de l’attention justement, pour me montrer ce qu’il sait faire, ces découvertes, pour avoir un petit moment en tête à tête à lui avec Maman de Ouf ou avec Papa de Ouf et summum du bonheur,  obtenir l’attention des deux parents en même temps en solo…
  3. Heureusement, Gaspard a son caractère, il est têtu… et a compris qu’il fallait qu’il formule ses demandes clairement sinon on l’oublie, sinon on y pense pas : « Pourrais je inviter un copain à jouer à la maison ? » « Maman, tu peux jouer avec moi ? »… C’est pas qu’on l’aime pas ou moins, mais c’tes juste que on le prend pour un grand et on s’aperçoit qu’il est encore petit.

La place de second est compliquée. On a tendance à proposer les mêmes choses à Alban et Gaspard en oubliant que Gaspard a, mine de rien, 2 ans de moins que son ainé… et que donc, il est moins rapide, moins clair dans son expression orale, moins résistant… et du coup, on lui accorde moins d’importance. en tout cas, c’est ce qu’il pourrait ressentir, d’être toujours dans l’ombre de son frère… Je pense que cela n’est pas facile. Cette place est peut-être plus facile si on est 4 enfants. Car on partage cette position avec quelqu’un d’autre..

Pour vous donner quelques exemples puisés dans ce début de vacances (où pour l’instant, je suis seule (sans Papa de Ouf) avec les kids…, et c’est donc compliqué de trouver du temps  - même court – à consacrer à chacun en solo.

Gaspard de Ouf est archi motivé pour nager sans bouées (comme son frère) et il veut qu’on lui apprenne. Tant mieux, ça m’arrange aussi, car c’est ultra dangereux de ne pas savoir nager. Alors je lui avais dit  » Aux Baléares, tous les jours, on fera des exercices rien que tous les deux pour apprendre à nager« … Gaspard est prêt à tout… et donc aujourd’hui, 1er jour, il m’a saoulé pour que je vienne nager sans lui, respirer sous l’eau, se faire coucou sous l’eau, etc… C’est son Papilou qui a passé du temps solo avec lui (ce qui est top) mais je pense que Gaspard en fin de compte aurait préféré que cela soit moi qui consacre mon quart d’heure de temps libre pour lui. Et comme le reste du temps, je me suis beaucoup occupée de Louise de Ouf, on a pas nagé tous les deux…

J’ai pas non plus consacré 15 minutes avec Alban de Ouf seul pour lui lire son Harry Potter. En fait, ce soir, je pense qu’Gaspard s’est couché frustré. « Maman n’a pas tenu sa promesse, on n’a pas nagé tous les deux »… et moi, je réalise que je me dois de tenir mes engagements… que tant pis, mes deux livres d’été, je les lirai quand j’aurai pris ma retraite ! Mais  je dois de passer un temps solo avec chacun des trois, que c’est important pour leur développement, leur caractère et peut-être particulièrement avec Gaspard.

Idem à Houlgate, le we dernier, on a nagé Gaspard, Papa de Ouf et moi du bord de la place à la première bouée… et Gaspard jubilait d’avoir Papa et Maman rien qu’à lui… C’est si rare… il se sentant important, grand, et est ressorti de l’eau hyper content… C’est pas grand chose mais cela lui a mis du baume au coeur… D’ailleurs il nous l’a dit : « moi, j’aime bien quand Papa n’est pas au bureau et qu’on peut nager tous les trois »… On aurait fait un tour de vélo avec lui ou mangé une glace… il aurait eu le même plaisir, Ce n’est pas l’activité qu’il lui plaisait, ce qu’il a vraiment apprécié, c’est d’être fils unique juste quelques minutes…

En écrivant ces quelques lignes, je me sens un peu coupable d’avoir profité de la 1ère journée de vacances avec deux adultes supplémentaires (par rapport à d’habitude)  pour me reposer. « Gaspard de Ouf, je te promets demain on nagera ensemble. Je sais que tu veux nous montrer à Papa et à moi que tu es grand, sage, capable de faire pleins de trucs »… Tu cherches des marques d’affection, de félicitations, d’encouragement. Tu « souffres » parfois de transparence. Quand tu nous aides à transporter des valises plus grosses que toi, c’est parce que tu aimes entendre « heureusement que tu es là »  » tu es hyper serviable, bravo »… des marques de reconnaissance en fait.

Pardon, Gaspard de Ouf de ne pas avoir pris le temps de te faire faire des exercices de natation.

Pardon Gaspard de Ouf si ta place de second est difficile…

Tu comptes autant que les autres pour nous et on veut que ton bonheur… J’espère que tu le sais.

Suivez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>