Les jouets ont-ils un sexe ?

Suivez moi

imagesAujourd’hui, j’ai envie de lancer un débat… Dans quelques jours, Alban de Ouf fêtera ses 6 ans et je suis à la recherche d’idées de cadeaux. Plongée dans ma prospection, Maman de Ouf a eu un flash : les jouets sont presque tous bleus ou roses. Les jouets ont-ils un sexe ???

Ah, non, non, non, pas de cela ici… je vous vois venir bande de vicieux, je ne vous demande pas de déshabiller Barbie et Ken et de me répondre… Ma réflexion porte plus sur : y a-t-il des jouets pour filles et des jouets pour garçons ? Si oui, d’où cela vient ? Pourquoi ? Ah oui, c’est tout de suite moins marrant que les soutifs de madame Barbie :-)

Dans les années 80…

Quand j’étais petite (au temps des Poilus et des dinosaures d’après mon Alban de Ouf qui a un peu de mal à se repérer dans l’histoire :-( ), il me semblait que les jouets avaient des emballages neutres et que les marques de jouets ciblaient tous les enfants. Aussi, Légos, Playmobil étaient mixtes et ces marques cherchaient à ce que les enfants s’inventent ensemble des histoires. Aussi, mes parents (ou Grand-Pouf et Grand-Mouf) nous – mes frères et Soeurs et moi - avaient offert au gré des anniversaires et des Noêl le cirque, puis la ferme et enfin la maison Belle Epoque Playmobil. C’étaient des jouets familiaux, les packaging avaient un fond blanc et les publicités de l’époque ressemblaient à cela : Les garçons et filles jouent ensemble et ont les mêmes jouets. 30 ans, après, tout est plus girly ou masculin.

capture-decran-2016-09-26-a-13-30-57

Publicités Légo 1981 vs 2014

Repérages dans les magasins de jouets

Pour avoir errée dans les allées de magasins de jouets divers, on voit vite que les poupées, petites poussettes et dînette sont rangés dans une partie du magasin toute rose, rehaussée de grosses fleurs décoratives, mauves, bien girly et que les petites voitures et supers héros volants sont dans une partie bleue… et je n’exagère à peine ! Allez à la Grande Récré, c’est exactement cela.. Chez Oxybul, c’est moins marqué mais on sent quand même qu’une barrière invisible fille/garçon existe.

maman de ouf

Rayon de filles vs garçon dans un magasin de jouets

Pourquoi les rayons sont-ils si binaires ? cela vient des marques des jouets. Toutes ou presque surfent sur cette dichotomie. Ce sont elles qui sexualise les jouets en rose ou en bleu.

Les jouets roses et les jouets bleus

Légo par exemple a développé la gamme Légo Friends pour filles et la gamme Légo City pour garçons. Les traditionnels bonhommes à la tête jaune sont remplacées par des mini-poupées façon Polly Pocket (pour ceux/celles qui ont connus) pour séduire les fillettes et les boites sont imprimées en rose/violet (pas terrible d’ailleurs comme couleur, mais cela remplit sa fonction de sexualiser le jouet).

images-1

Boîte Lego Friends

Légo a travaillé sur une nouvelle gamme de briques et de construction interactive. L’enfant construit son château et peut ensuite faire un lien jouet et jeu vidéo en scannant les boucliers sur sa tablette. Cette gamme très chevalier a été rehaussé un petit personnage féminin (la princesse ci-dessous) pour surtout ne pas perdre le faible pourcentage de filles qui pourraient avoir envie de jouer avec cet univers.

img_3164

La princesse et son bouclier interactif – Légo Knight

Enfin, Légo va sortir pour l’Avent 3 calendriers : fille, garçon et mixte (parfait pour les familles de 3 enfants).

img_3163

img_3161

 

img_3162

 

Chez Playmobil idem. Il y a les Playmobil bleus pour garçons et les playmobil roses pour filles.

images

Playmobil

Chez Décathlon, les rollers de base pour enfant chez Décathlon, sont roses ou bleus. Donc si tu as une fille en premier, prends-lui les bleus pour que ton fils puisse les utiliser ensuite. Parce que si tu prends les roses, ton fils va faire la g**** et au final, il ne saura pas faire du rolliers, Ouh la honte !

capture-decran-2016-09-25-a-23-00-20

capture-decran-2016-09-25-a-23-24-14

 

 

 

 

 

 

Les Sylvanian Famillies, si vous connaissez tous – ces adorables petits animaux en feutrine qui vivent dans la forêt, la famille hérisson, la famille lapin…

Ces petits personnages séduisent naturellement les filles. La marque cherche donc à plaire aux boys et pour eux, le packaging doit rester sur des couleurs neutres et tendres.

Sylvanian Families

Voiture décapotable de la famille Lapin – Sylvanian Famillies

capture-decran-2016-09-23-a-23-38-19

 

Les licences (cars, spiderman, Reines des Neiges) ont bien aidé à accentuer ce clivage.

La psychologie des parents

A cela, s’ajoute la honte et la culpabilisation des parents : Comment ?! Offrir une poupée à mon fils ? Mais Maman de Ouf, tu n’y penses pas, offrir une Tortue Ninja à ma fille…? je n’ai pas envie qu’elle devienne un garçon manqué moi… Les parents et grands-parents sont vraiment hésitants et ne veulent pas offrir un jouet de fille à un garçon en général. On est presque tous comme cela, même si avant 6 ans, tous les enfants jouent avec tous les jouets possibles. Un garçon peut jouer avec des barbies et les filles avec des spiderman sans que cela veuille dire quelque chose. Après 6 ans (vers le CP), les garçons ont tendance à rester entre garçon et les filles entre filles… L’effet bande commence et les jouets commencent à sexuer.

Il y a deux ans, j’ai cherché à offrir une dînette aux garçons (Et ouais, je suis Ouf !), Après tout, nos grands chefs en France sont des hommes… alors si mes Petits de Ouf peuvent avoir le goût de la cuisine pour les futures femmes, c’est un sacré atout de séduction ! Et bien, figurez-vous que ce fût compliqué de trouver une dinette pas rose contenant des fruits, des légumes et des « vrais » aliments sains. J’en ai trouvé une en cherchant bien en arrière-plan du rayon « dînette ».

 

Petite anecdote finale pour déculpabiliser les parents hésitants

Le jour de Noel, il y avait l’élection de Miss France. Papa de Ouf est fan de Miss France. Ils sont regardés cette émission entre hommes. Quelques jours après, le Père-Noêl dépose dans la cheminée une série de quelques petits poneys (trouvé sur le Bon Coin), bien roses, bien violets, bien pailletés et l’un d’eux avait un diadème… et bien toutes les vacances de Noel, Alban a joué à l’élection de Miss Poney.

Bref, Maman de Ouf a offert des Poneys. C’était trop cool. C »était son meilleur cadeau. Le père-noël ne s’est pas trompé. Bref, il faut oser les jouets de fille pour les garçons et oser des jouets de garçons pour les filles. Bref, j’ai tout dit.

unknown-1

My Little Pony

En matière de jouets, on a changé d’époque : les enfants cherchent de l’interactive, du connecté. Pour les fabriquants, les jouets ont un sexe. Ils continuent à développer leurs gammes féminines et masculines pour sans doute forcer les parents à « réinvestir » dans les jouets de garçons… Parce que bien-sûr, la famille type française est composée d’un garçon et d’une fille :-) et qu’un garçon ne peut pas faire du roller avec des rollers rose et qu’une fille ne peut pas jouer avec des chevaliers logos.

Pour les parents qui veulent bien faire tout le temps, on n’a pas trop envie d’oser… mais c’est d’ailleurs complètement la même attitude quand il s’agit d’inscrire sa fille au foot et son fils à la danse.

Et vous, vous en pensez quoi ? Quelles sont vos expériences en la matière ?

 

Suivez moi

One thought on “Les jouets ont-ils un sexe ?

  1. Merci Maman de Ouf pour cet article que je trouve excellent et plein d’humour ! Je trouve en effet affligeant ce marketing sexiste de masse qui a envahi les rayons de jouets depuis de trop nombreuses années ! Pour la petite histoire, à la naissance de notre fille, on a justement choisi la poussette /nacelle Bleu et marron… pour le cas où.. et on a bien fait puisqu’on a eu un garçon en suivant (donc le coup des rollers, je fais pareil ;-)). A 2 ans, Maylis a demandé des outils : nous étions fière de notre fille ! A 2 ans et demi, Ewen était archi fan du rose et de la Reine des Neiges… au top ! Et j’ai installé la dinette dans sa chambre, à côté des duplos, des kapplas et du train en bois avec lesquels ils s’amusent tous les deux, malgré leur 4 ans de différence !
    Là où on arrive encore à trouver du mixte, cela reste pour moi les jeux de société (même si là encore, c’est vrai que le packaging peut se « sexiser » )… Et c’est vrai que chez nous, le jeux de société prend beaucoup de place (dans tous les sens du terme !). ET là, « le jeu n’a plus de sexe » ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>