Quand retirer la couche de la nuit ?

Suivez moi

UnknownMon Gaspard de Ouf est propre dans la journée depuis plusieurs mois maintenant et pendant la sieste depuis 3 mois. Pendant les grandes vacances, il a demandé à ne plus mettre de couche la nuit. « Je suis grand, maman« … Mais pourtant sa couche le matin est vraiment tout gonflée…

J’y vais ou j’y vais pas… On lui fait confiance ? On prend le risque de laver beaucoup de draps  ?

Enlever la couche pendant la sieste a été synonyme de quelques draps mouillés et de couettes à laver pendant plusieurs jours… Mais ensuite, le problème s’est résolu… Actuellement, c’est ultra rare que le lit soit mouillé au réveil de la sieste…

Vers le milieu des vacances d’été, Gaspard a manifesté l’envie de dormir sans couche, d’être un vrai « grand »… En vacances, c’est compliqué de se lancer, on n’est pas chez nous, on n’a pas sous la main un paquet de draps propres pouvant être dépliés à tout moment, même en pleine nuit en cas d’accident. On a donc négocié pour essayer et commencer à notre retour à Paris.

Il fut d’ailleurs le premier à nous avoir rappelé dès le soir de notre retour :

 « Maman, t’avais dit, à Paris, on ne mettrait plus de couche la nuit »…

 » C’est vrai, mon Didou, j’avais dit, alors on va le faire… »

 

Papa de Ouf était sceptique sur sa capacité à pouvoir dormir sans couche… et sur le fait de commencer la semaine de l’entrée en Petite Section, la semaine où il a une nouvelle nounou-babysitter…

 

Mais pour avoir lu de nombreux articles au sujet de la couche et de la nuit, il semblerait que le meilleur moment pour commencer est quand l’enfant le demande ! Même si la couche est archi gonflée le matin, il paraît qu’inconsciemment l’enfant sait qu’il a une couche et ne se contrôle pas. L’épaisseur de la couche le matin n’est pas un critère pour démarrer, c’est surtout le souhait de l’enfant qu’il faut prendre en compte… Car cela veut dire qu’il se sent prêt !

 

Du coup, depuis 1 semaine, on fait confiance à notre petit-grand Gaspou de Ouf et…Résultats !

Jour 1 : Accident (ça commence mal)

Jour 2 : Il est tombé de son lit vers 2 h du matin, du coup Papa de Ouf l’a mis sur les toilettes… et le matin, il était sec.

Jour 3 : Nuit complète sans accident

Jour 4 : Accident

Jour 5 : RAS

Jour 6 : Accident

Jour 7 : RAS

 

A suivre…

 

« Bravo mon champion, continue comme cela !

Les couches qui restent dans le paquet serviront à Bébé Kiwi, ne t’inquiétes pas »

 

Ca y est Pampers, on va te quitter pour de bon, (mais pour 2,5 mois seulement, rassure-toi !)

 

 

Suivez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>